logo chaabi dialna

Accueil
Chaabi
Fêtes
L'Andalou
Biographies
Interviews
Qacidattes
Bouquallattes
Lithographie
Chronique
Video
Vos Soirees
Varietes
Liens
Service +
C. BOUDRAA
Commentaire

Newsletter:
Votre adresse email :
s'abonner
se désabonner

Glossaire du Chaabi



Mot Explication
Aïssaswi Chant de la Confrérie Soufie fondée à Méknès par Sidi Mohamed El-Hadi Bennaïssa (1451-l512). Comporte différents styles dont le hendouci, rabahi, zendali, mdjered et le oulhassi pratiqué surtout par la zaouia El-Djazoulia.
Achwwiq Provient du terme chawq , chawqan , chawwaqa : remplir quelqu'un de désir Tachawwaqa: désirer ardemment, musicalement, c'est un récitatif fleuri déclamé avec une majestueuse gravité en solo non mesuré, par les femmes kabyles, et où la trame est fixée d'avance, notamment par les impératives règles nodales, et qui n'admet d'enjolivement qu'avec modération
Açri Musicien moderne d'inspiration orientale (et plus ou moins occidentalisé)
Ahellil Séance musicale (berbère) au Gourara, répertoire s'y appliquant: la forme ou talghade l'ahellil comprend: a)Lemserreh ou prélude instrumental joué par la flûte (bou-tamja) en senza tempo afin de situer la tonalité générale du mode choisi au ch?ur, qui reprend en sourdine la tonique, de sorte que le mode mélodique du chant soit déterminé et l'accord de la masse chorale réalisé; vient ensuite: b)achala ou 1er balancement du choeur rythmé sur un mouvement large sur lequel le soliste chante en alternance avec le choeur, qui soit reprend les strophes en réalisant un tuilage, soit tient une pédale en ostinato et pour finir: c) le choeur seul chante le taneddih't ou coda en ostinato (sur un rythme tribut à tempo doppio par rapport au rythme achala) jusqu'à la formule conclusive jouée par le flûtiste qui revêt la signature du sentiment modal , formule précédée et annoncée par le cri du soliste (les différents genres d'Ahellil sont: tahouli, lahla, tezrou et bachchaw)
Ahiha Chant responsorial de Femmes kabyles
Alawi (ou alaoui): Danse chorégraphique d'hommes de la région oranaise; forme et rythme appartenant au rai.
Alewen Chants antiphoniques de femmes touaregs ou le ch?ur reprend chaque vers chanté par le soliste avec un tuilage, et ou la ganga, percussion, joue le rôle de colorateur sonore plutôt que le rôle d'une partie rythmique proprement dite, c'est un chant de mariage. Araq : Mode citadin.
Aroubi Vocalisation improvisée dans le répertoire populaire citadin; récitatif sur un rythme libre dans la musique bédouine
Awhid (awi), Chant de moisson kabyle.
Ay-Ay ou ayti: Dans la musique bédouine, partie à mouvement ad libitum parlando; cette partie monodique mélismatique intégré ou alterne avec un parlando; cette partie permet le naqch qui consiste a sculpter les mots, en mettant en action les personnages et en exploitant un timbre vocal particulier à chaque personnage.

Webmaster: Mahfoud

Sites : http://chaabi.free.fr | http://mahfoud.z.free.fr |

Copyright (c) 1990 - 2014 Chaabi Dialna mahfoud All Rights Reserved